La nouvelle tendance de la photo culinaire

photoculinaire

Hier soir clôturé la longue carrière de Jean Gaultier, grand couturier qui a su nous séduire par son dressing burlesque de la haute couture, mais aujourd’hui c’est la gastronomie qui est mise en avant et prise sous toute les coutures!

Effectivement grande fan du réseau Instagram, j’ai pu remarquer depuis quelques années l’émergence d’un nouvel art dans la photographie, la photographie gastronomique. De plus en plus d’abonnés mettent en scène et partage leurs mets réalisés sur la toile. Rien n’est laissé au hasard, les ingrédients deviennent de véritable sujet photographique mis en scène aux bons plaisirs du photographe amateur.

La tendance du healthy avec ses produits sains envahie la toile et séduit de plus en plus adepte grâce à des photos alléchantes. Vous ne connaissez pas la tendance du healthy, pas de panique, rendez-vous sur le blog reserve-duchenier.com qui met à votre disposition une série d’articles sur le sujet.

pain-perdu-myrtilleLes prérequis pour réaliser une photo culinaire de qualité

Tout d’abord pour réaliser des photographies de qualité il convient de disposer du matériel adéquat pour pouvoir saisir le moindre détail de chaque aliment, l’idéal pour bien débuter est de posséder un appareil de type reflex muni d’un objectif macro ou un zoom. Une fois armées de votre meilleur matériel, voici quelques étapes à respecter:

Angle de l’appareil positionné entre 30 et 45°, le but est de reproduire au maximum, une visualisation de l’esprit devant l’assiette.

Pour donner du pep’s avec sujet, optez pour des fonds de couleurs et jouez sur les textures pour donner du relief à votre photographie.

Imaginer une mise en scène en créant des ambiances autour de votre plat.

Pour plus de stabilité, positionnez votre appareil photo sur un trépied adapté.

Éclairez votre mise en scène à l’aide d’une lampe de bureau ou du jour pour recréer une ambiance studio.

Régler la balance des blancs